Un milliers de participants attendus à la 1ère édition du Salon des TIC à Ouagadougou

| 18.11.2016 à 00h01
Réagir
Un milliers de participants attendus à la 1ère édition du Salon des TIC à Ouagadougou
© DR / Autre Presse
Un milliers de participants attendus à la 1ère édition du Salon des TIC à Ouagadougou
Ouagadougou - La première édition du Salon professionnel Africa Global Telecoms Business Meetings (Africa GTBM), dédié aux Technologies de l’information et de la communication (TIC), prévue du 24 au 26 novembre prochain à Ouagadougou, attend la participation d’un millier de participants, a annoncé jeudi, le Comité national d’organisation (CNO), au cours d’une conférence de presse.


Selon le président du CNO de Africa GTBM, Péma Bamouni qui était face aux journalistes, le salon mise aussi sur la participation d’au moins 20 pays étrangers.

Il a rappelé que AFRICA GTBM se veut un cadre annuel d’échange entre les décideurs gouvernementaux, les acteurs privés et les consommateurs des produits télécoms.

«Les populations et les consommateurs que nous sommes, ne demandent qu’à avoir accès aux meilleurs technologies possibles à des coûts accessibles, afin de développer et créer plus de richesses», a argumenté M. Bamouni.

Et d’expliquer que le Salon de trois jours sera une occasion d’échanger en vue de trouver des réponses à certains questionnements.

Les participants attendus sont des équipementiers, des constructeurs, des investisseurs, des développeurs, des experts, des financiers, des opérateurs, des acteurs du monde des télécommunications. A eux s’ajoutent les consommateurs du continent africain et du reste du monde.

La 1ère édition de Africa GTBM va se tenir sous le thème principal: «Investir dans les télécommunications en Afrique: Quel intérêt ?», auquel se greffent plusieurs sous-thèmes qui seront également abordés.

Péma Boumouni a cité, entre autres, «L’harmonisation de la tarification du Roming dans l’espace CEDEAO», «L’intégration des systèmes pour un meilleur développement du Mobile Money dans l’espace CEDEAO» et «L’utilisation du fonds du service universel».

Outre, les expositions et les échanges, la manifestation va permettre de récompenser des personnes et structures œuvrant dans le domaine des TIC. Ce sera à travers une cérémonie de récompenses baptisée «Africa Gobal Telecoms business Awards».

La liste des nominés a été rendue publique lors de conférence de presse. Ils sont repartis dans 15 catégories dont le meilleur opérateur global, le meilleur service clientèle, la meilleure application innovante, la meilleure initiative au développement, le meilleur service monnaie électronique.

Selon le président du CNO, le budget de la 1ère édition de Africa Global Telecoms Business Meetings (Africa GTBM) est estimé à 240 millions de francs CFA.

Selon M. Bamouni, ce budget a été évalué depuis 2014, date à laquelle devait se tenir la manifestation, mais reportée pour fait de la pandémie de la maladie à virus Ebola qui a sévi dans la sous-région ouest africaine.

ak/taa
Agence d’information du Burkina

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité