Formation à distance : Le centre FOADel de l’IDS d’un montant de 13 milliards de FCFA inauguré

| 08.03.2017 à 00h01
Réagir
Hadja Fatimata Ouattara Sanon - Ministre du développement de l’économie numérique et des postes
© DR / Autre Presse
Hadja Fatimata Ouattara Sanon - Ministre du développement de l’économie numérique et des postes
Ouagadougou - Le centre de formation ouverte, à distance et de e-learning(FOADel) de l’Institut des sciences( IDS), d’un coût total de treize milliards de FCFA , a été inauguré ce lundi , pour promouvoir une formation supérieure de qualité par une utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication(TIC) au Burkina.

«Nous sommes venus pour présider la cérémonie de lancement du centre du centre de formation ouverte, à distance et de e-learning(FOADel) qui est un fruit de coopération entre l’université virtuelle africaine et la Banque africaine de développement (BAD) » a indiqué le secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique et de l’innovation Urbain Couldiaty à cérémonie officielle de lancement.

Selon M. Couldiaty, le Centre FOADeL va permettre de dispenser des cours à distance par l’utilisation des technologies de l’information de la communication (TIC).

D’après lui, les TIC permettent également de renforcer la capacité universitaire et la qualité de l’enseignement supérieur en termes de recherche et de formation.

Il a en outre affirmé que de grands défis attendent les systèmes d’enseignement supérieur afin de leur permettre d’impulser le décollage socio-économique des Etats.

« Je remercie l’université virtuelle africaine (UVA) la BAD pour la mise à la disposition de l’IDS, d’un centre High Tech qui, à n’en pas douter va propulser l’IDS parmi les institutions d’enseignement supérieur modernes et de référence dans la sous-région » a-t-il soutenu.

Le centre FOADeL de l’IDS inauguré ce mardi 7 mars 2017 a été financé par l’UVA et la BAD à hauteur de 13 milliard de FCFA.

A en croire M. Couldiaty, le nouveau joyau va résoudre « l’épineuse question » du problème d’infrastructure et d’enseignants au Burkina Faso.

Selon le recteur de l’université virtuelle africaine (UVA) Dr Bakary Diallo, son institution assiste les Etats membres dans la mise en œuvre de la formation e-learning.

Pour M. Diallo, l’utilisation des TIC dans l’éducation permet aux institutions d’économiser sur des éléments tels que les infrastructures scolaires, les manuels et le nombre d’enseignants et contribue aussi à la qualité de l’éducation.

De son avis, la charte de l’UVA a été signée par 19 gouvernements africains dont le Burkina Faso est un partenaire académique de niveau Platinum de l’institution universitaire(le plus haut niveau élevé).

Il a par ailleurs signalé que l’UVA a formé plus soixante -trois mille(63000) étudiants et a créé le plus grand réseau d’institutions de formation à distance et de e-learning : 50 institutions dans de 30 pays africains.

«L’UVA transcende les barrières linguistiques et travaille avec des pays anglophones, francophones et lusophones d’Afrique » a souligné le Dr Diallo.

Le recteur de l’UVA a expliqué que le centre FOADel est équipé d’ordinateurs et d’installations de vidéoconférence adéquate avec un personnel bien aguerri pour offrir des programmes universitaires de qualité aux étudiants .

Selon le directeur général de l’IDS Adijma Thombiano , son institution a été créée en 2004 avec pour mission principale de former des élèves- professeurs en vue de la résorption du déficit en enseignant dans le post primaire dans les disciplines scientifiques.

Pour M. Thombiano, l’IDS compte de nos jours 2097 inscrits et prévoit d’accueillir 2250 élevés professeurs par an à partir de la rentrée académique 2023-2024.

Il a cet effet signifié que l’IDS va mettre en profit sa petite expérience en matière de formation à distance pour assurer une formation de qualité au Burkina.

Créée en 1997, l’UVA constitue un pionnier des solutions innovantes d’apprentissage numérique à travers le continent africain.

Agence d’Information du Burkina

Nida OUEDRAOGO

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité