Déjeuner d’échanges et de débats sur le financement des sports et des loisirs : Le grand coup du docteur Bangré

| 22.12.2016 à 00h00
Réagir
Tahirou Bangré - Ministre des sports et des loisirs
© DR / Autre Presse
Tahirou Bangré - Ministre des sports et des loisirs
Le ministère des Sports et des Loisirs a organisé, le mardi 20 décembre 2016, sous la présidence de Son E. M. Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, un déjeuner d’échanges suivi de débats sur le financement des sports et des loisirs burkinabè. Ce face à face avec les chancelleries et les représentations diplomatiques des pays amis du Burkina Faso a eu pour cadre, l’hôtel Laïco.


Surfant sur la vague du succès rencontré par le Programme national de développement économique et social (PNDES), le ministre des Sports, le docteur Taïrou Bangré, a initié avec la mansuétude de Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, un cadre d’échanges et de débats avec les ambassadeurs des pays- amis du Burkina. Ce déjeuner avec les responsables des chancelleries et représentations diplomatiques, vise à inviter et à inciter les pays-amis à investir dans les domaines des sports et des loisirs au Burkina notamment dans les infrastructures et la formation. "Votre présence est la traduction de votre attachement aux valeurs sportives. Elle est aussi le signe de l’intérêt que vous portez aux efforts du gouvernement burkinabè pour faire du Burkina un pays de pratique sportive” s’est exprimé le premier responsable des sports burkinabè à l’endroit des ambassadeurs. A l’aide d’un diapositif, le ministre Bangré a expliqué l’intérêt qu’ont les pays-amis du Burkina Faso à investir dans le domaine des sports et des loisirs. A travers les échanges, des questions ont jailli et les réponses adéquates de Taïrou Bangré pour convaincre avaient séduit. "Le Burkina ne peut pas faire face seul à tous les défis en matière d’infrastructures sportives. Il est donc important de faire appel à nos amis et partenaires et cela fait partie intégrante du programme contenu dans le PNDES. C’est pour cela que nous avons réuni nos amis et partenaires au développement pour demander leur appui et leur soutien pour avoir plus d’infrastructures pour la pratique sportive de la population” a laissé entendre le président de la cérémonie, M. Alpha Barry. Pour Taïrou Bangré, ces échanges ont permis de jeter sans doute des pistes qui, si elles sont empruntées avec des solutions, peuvent apporter des résultats pour les sports et les loisirs au Burkina. Dans ce sens, Mustapha Assakri, chargé d’affaires à l’ambassade de Tunisie a dit toute la disponibilité de son pays à accompagner la politique sportive burkinabè à l’instar des autres pays-amis du Burkina.

Béranger ILBOUDO

Commentaires