Le PARSIB offre quatre véhicules aux Brigades Anti-Banditisme et Terroriste (ABT)

| 17.05.2017 à 00h02
Réagir
Le PARSIB offre quatre véhicules aux Brigades Anti-Banditisme et Terroriste (ABT)
© DR / Autre Presse
Le PARSIB offre quatre véhicules aux Brigades Anti-Banditisme et Terroriste (ABT)
Le Projet d’Appui au Renforcement de la Sécurité Intérieure du Burkina Faso (PARSIB) a remis ce mardi 16 mai 2017 à Ouagadougou, 4 véhicules tout-terrain aux Brigades Anti-Banditisme et Terroriste (ABT). La remise de ce don s’inscrit dans le cadre du processus de stabilisation du Burkina en appuyant les forces de sécurité intérieure.

Selon le représentant de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso, les quatre véhicules d’une valeur d’environ 150 000 euro, permettront aux Brigades Anti-Banditisme et terroriste de mener des patrouilles de prévention en période hors crises, et d’intervenir efficacement en cas de crise dans la ville de Ouagadougou et dans ses environs. « A travers le PARSIB, nous avons voulu apporter un premier soutien d’urgence en matière de formation et d’équipement pour répondre aux menaces terroristes, en matière de gestion du renseignement, de gestion de crise, de capacité d’intervention et de communication», a expliqué, Thierry Barbé.

Selon le Ministre d’Etat Simon Compaoré, cet accompagnement de l’Union Européenne à travers le PARSIB renforce davantage les capacités des forces de sécurité à faire face au terrorisme. « Ces véhicules ont été remis à de nouvelles unités que nous avons mises en place, et qui dépendent elles mêmes des unités spéciales d’intervention de la police et de la gendarmerie. Nous sommes en train de monter en puissance avec la formation de 84 éléments des Brigades anti banditisme et terrorisme ; des policiers et gendarmes prêts à intervenir lorsqu’éclate un événement en attendant que les unités spéciales ne viennent et ils ont dix minutes pour arriver sur les lieux », a t-il indiqué.

Cette cérémonie marque aussi la fin de formation de 48 des 84 éléments des Brigades anti banditisme et terrorisme.

A noter que la mise en œuvre du PARSIB, premier volet de la coopération entre l’Union Européenne et le gouvernement Burkinabè en matière de sécurité a débuté en 2016 et s’étend sur 18 mois.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité