Clément Pengdwendé Sawadogo

| 04.05.2017 à 00h01
Réagir
Clément Pengdwendé Sawadogo - Ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection Sociale
© aOuaga.com
Clément Pengdwendé Sawadogo - Ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection Sociale

Fiche identitaire

  • Nom: Clément Pengdwendé Sawadogo
  • Naissance: 31 Décembre 1960
  • Lieu: Goupana, département de Pabré, Province du Kadiogo
  • Nationalité: Burkinabè
  • Ethnie: Mossi
  • Religion: Chrétien catholique
  • Famille: Marié, trois (03) enfants
  • Politique: Ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection Sociale
Curriculum viate de Monsieur Pengdwendé Clément Sawadogo, Ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection Sociale.


I. CURSUS PROFESSIONNEL, UNIVERSITAIRE ET SCOLAIRE

Situation actuelle : Fonctionnaire cadre de l’Etat Burkinabè, Catégorie A1, 3è classe, 5è échelon (grade le plus élevé du corps)

Fonctions occupées :

  • Depuis le 12 janvier 2016 : Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection sociale ;
  • Juin 2013 à décembre 2015 : Coordonnateur national du Programme de renforcement de la Gouvernance (PRG) ;
  • Janvier 2006-Janvier 2011 : Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ;
  • Septembre 2005-Janvier 2006 : Secrétaire Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres ;
  • Juillet 2002-Février 2006 : Directeur de Cabinet du Premier Ministre.

Fonctions occupées à l’Assemblé Nationale :

  • Mai 1997-Juin 2002 : Député à l’assemblée Nationale du Burkina
  • Premier Vice-Président de la Commission des Finances et du Budget (2001-2002)
  • Premier Questeur de l’Assemblée Nationale (1998-2000)
  • Rapporteur Général de la Commission des Finances et du Budget (1997-1998)
  • Désignation en décembre 2000 au poste de Député au Parlement de la CEDEAO cumulativement avec la fonction nationale ; élu Rapporteur de la Commission transports et communications du Parlement ;
  • Octobre 1993-Mai 1997: Inspecteur d’Etat à l’Inspection Générale d’Etat ;
  • Mars 1990-Juin 1993:Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision du Burkina ;
  • 1988-Mars 1990 : Chef de Division des Comités de Service à la Coordination Nationale des Structures Populaires (CNSP), avec rang de Secrétaire Général de département ministériel ;
  • 1995-1988 : Fonctionnaire à la division économique du Secrétariat national, puis de la coordination nationale des structures populaires ;
  • Intégration à la Fonction Publique burkinabè à compter du 1er avril 1985 dans le corps des Conseillers des Affaires Economiques, Matricule 22 121.

Formation professionnelle :

  • Formation professionnelle effectuée de 1983 à 1985 à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) cycle supérieur.
  • Titre obtenu : Diplômé de l’ENAM, section Economie et Finances.

Etudes universitaires :

  • Premier et second cycles universitaires suivis de 1979 à 1983 à l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques (ESSEC) à Ouagadougou.
  • Diplôme obtenu : Maîtrise en sciences économiques, option Gestion.

Scolarité secondaire :

  • 1976-1979 : Etudes de second cycle régulièrement effectuées au Lycée Zinda KABORE–Fin de cycle sanctionné par l’obtention du Baccalauréat série scientifique (C) à la session de juin 1979.
  • 1972-1976 : Etudes du premier cycle secondaire régulièrement effectuées au Lycée Zinda KABORE – Fin de cycle sanctionné par le BEPC délivré le 15 octobre 1976 à Ouagadougou

Scolarité primaire :

  • 1966-1972 : Etudes primaires régulièrement effectuées à l’école primaire publique de Goupana, département de Pabré.
  • Certificat d’Etudes Primaires (CEPE) délivré le 16 Août 1972 à Ouagadougou

II. EXPERIENCES PROFESSIONNELLES ET ACTIVITES DE TERRAIN

1. Pilotage du programme Gouvernance du PNUD conçu et exécuté avec l’Etat burkinabè dans les domaines de la gouvernance économique, politique, locale et administrative. Tout en coordonnant ce vaste programme dans son ensemble, je me suis en particulier occupé du volet gouvernance économique mis en œuvre essentiellement de concert avec les services du ministère de l’Economie et des finances ;

2. Initiation et conduite de politiques publiques nationales et/ou sectorielles : décentralisation, régionalisation, protection civile et participation à la mise en œuvre de nombreuses politiques et plans d’action transversaux ;

3. Conception et mise en œuvre de la décentralisation de 2006 à 2011 au Burkina Faso : organisation des premières élections de la communalisation intégrale du territoire le 22 avril 2006, installation et équipement des conseils municipaux, conception, coordination et pilotage du premier cadre stratégique de mise en œuvre de la décentralisation, mise en place du fonds permanent pour le développement des collectivités, participation à de nombreuses concertations, colloques et séminaires aux plans international et interafricain ;

4. Conception et mise en œuvre d’une stratégie de développement des régions burkinabè par le transfert progressif des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales et par le truchement de la fête nationale tournante dans les chefs-lieux de région (Fada N’Gourma, Ouahigouya, Bobo-Dioulasso) ;

5. Président du Comité National d’Organisation du cinquantenaire de l’Indépendance du Burkina Faso célébré le 11 décembre 2010 ;

6. Solide expérience dans la gestion des conflits territoriaux et des conflits intercommunautaires, notamment de graves conflits frontaliers dans la commune de Djibasso, conflits agriculteurs-éleveurs à Gogo. Manga), dans l’Est et le Sud-ouest du pays ;

7. Organisation en 2009/2010 de la première grande opération de délivrance massive et gratuite des actes d’état civil au Burkina Faso, ayant permis de passer de moins de 60% à 93% de possession de ces pièces ;

8. Organisation en tant que Ministre en charge des questions politiques et électorales de trois consultations électorales nationales : municipales et régionales en 2006, législatives en 2007, et présidentielles en 2010 ;

9. Gestion administrative des frontières internationales : négociation et signature de protocoles d’accords entre le Burkina Faso et le Niger et entre le Burkina Faso et le Bénin ;

10. Conception, adoption et démarrage de la politique nationale de la protection civile et participation à la gestion des catastrophes naturelles ;

11. Expériences acquises dans la coordination de l’activité gouvernementale et l’aide à la décision de haut niveau de 2002 à 2006 à l’occasion des fonctions de Secrétaire Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres et de celles de Directeur de Cabinet du Premier Ministre ;

12. Expérience parlementaire acquise au plan national (deux fois élu député mais ayant exercé un mandat) et dans le parlement Ouest-africain ; à nouveau élu député aux récentes élections législatives de novembre 2015 ;

13. Réalisation d’audits administratifs et financiers et de missions d’inspection avec rédaction de rapports auprès de plusieurs institutions publiques et de ministères, de 1993 à 1997 dans le cadre de l’Inspection Générale d’Etat ;

14. Divers ateliers et séminaires de courtes durées sur l’informatisation, la réglementation des marchés publiques, le contrôle budgétaire, les questions politiques et électorales ;

15. Stage de perfectionnement d’un mois à la Cour des Comptes de Paris en juillet 1996 ;

16. Stage de formation à l’institut des Sciences Sociales de l’ex-Union Soviétique(Moscou) de septembre 1986 à mars 1987 ;

17. Mémoire de fin d’études à l’ENAM – Thème : "Bilan et perspectives de l’intervention de l’Etat en matière d’industrialisation" ; Mention très bien ;

18. Mémoire de Maîtrise en Sciences Economiques sur le thème "Analyse comparative des coûts et de l’efficacité de l’automatisation des systèmes de gestion et de décision au sein de l’entreprise Voltaïque. Application : Recherche pour une gestion simulée à la VOLTELEC" ; Mention assez bien ;

19. Participation au groupe de recherche sur la pénétration des produits industriels en milieu rural africain lancé par l’ESSEC et l’Université Paris- Val de Marne dans les régions de Diébougou-Gaoua en 1982-83 ;

20. Stage pratique de fin de 3è année d’université effectué du 06 septembre au 22 octobre 1982 à la VOLTELEC (Société d’électricité) avec rédaction d’un rapport de stage.

III. ACTIVITES POLITIQUES

1. Secrétaire général du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), parti politique burkinabè né le 25 janvier 2014 et qui remporta les élections présidentielles et législatives en novembre 2015 ; au cours de cette élection, j’ai assumé les fonctions de Directeur national adjoint de la campagne électorale cumulativement avec celles de Directeur de campagne de la province du Kadiogo (capitale du pays) et tête de liste aux législatives de cette province ;

2. Membre du Bureau Exécutif National du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de 1996 à 2012.

ACTIVITES DIVERSES

3. Membre actif du Mouvement des Anciens de la Jeunesse Etudiante Catholique (MAJEC) du Burkina.

4. Membre actif de la Jeunesse Etudiante Catholique durant tout le cursus secondaire (1972-1979), Secrétaire National en 1978-1979 et membre fondateur de la JEC Universitaire dans les années 1980.

5. Participation en juillet-août 1982, en tant que délégué de la JEC Voltaïque au Congrès Panafricain en Belgique et au Congrès mondial JECI/MIEC au Canada.

Ouagadougou, le 26 mai 2016

Commentaires

Publicité Publicité