Investiture: le président guinéen, Alpha Condé, est déjà arrivé

| 28.12.2015 à 00h04
Réagir
Investiture: le président guinéen, Alpha Condé, est déjà arrivé
© DR / Autre Presse
Investiture: le président guinéen, Alpha Condé, est déjà arrivé
A deux jours de l’investiture du nouveau président élu du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le chef de l’Etat de la Guinée-Conakry, Pr Alpha Condé, est arrivé à Ouagadougou, le dimanche 27 décembre 2015. Il dit être venu plus tôt pour féliciter le président sortant de la Transition, Michel Kafando et son équipe.


10h 54 mn, l’avion du président de la Guinée-Conakry, Pr Alpha Condé, atterrit sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou. A sa descente d’avion, il est accueilli par son homologue burkinabè, Michel Kafando. Les hymnes nationaux des pays amis sont exécutés par la fanfare de la garde nationale. Ensuite, l’hôte salue les autres officiels (présidents d’institutions, ministres et ambassadeurs) venus à sa rencontre. Il prend un bain de foule au niveau de la haie d’honneur que ses compatriotes résidant au Burkina Faso lui ont réservée. 11h 10mn, le Pr Alpha Condé et Michel Kafando se retirent dans le salon d’honneur de l’aéroport pour un briefing d’une dizaine de minutes. A leur sortie, le président guinéen livre un bref message à la presse: « j’ai tenu à venir plus tôt pour féliciter mon frère Michel Kafando, le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida et le gouvernement de la Transition pour le travail qui a été fait. Ce n’était pas facile d’autant plus qu’il y avait beaucoup d’inquiétudes. Mais, ils ont tenu leur engagement et ont pu organiser les élections à temps». La seconde raison de sa venue à deux jours de l’investiture tient à son attachement au Burkina Faso qu’il dit connaître depuis très longtemps. «Roch Marc Christian Kaboré (NDLR : le nouveau président élu), Salif Diallo et Simon Compaoré sont mes frères et il fallait que je vienne tôt pour leur manifester mon soutien et leur apporter mon aide et le peu d’expériences que j’ai », a précisé le président guinéen. Avant de s’engouffrer dans sa voiture pour rejoindre son hôtel, le Pr Alpha Condé a eu droit à une seconde haie d’honneur de ses compatriotes massés devant le salon d’honneur, le drapeau guinéen en main.

Karim BADOLO

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité