Le Burkina veut acquérir des moyens aériens pour lutter contre le terrorisme

| 31.12.2016 à 00h02
Réagir
Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE a présidé dans la matinée du mardi 22 mars 2016 à Ouagadougou, la cérémonie d’installation officielle des membres du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN). Etaient présentes à cette cérémonie, plusieurs personnalités dont le Premier ministre Paul Kaba THIEBA. Photo d'archives, utilisée à titre d'illustration
© DR / Autre Presse
Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE a présidé dans la matinée du mardi 22 mars 2016 à Ouagadougou, la cérémonie d’installation officielle des membres du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN). Etaient présentes à cette cérémonie, plusieurs personnalités dont le Premier ministre Paul Kaba THIEBA. Photo d'archives, utilisée à titre d'illustration
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a annoncé jeudi que des dispositions seront prises pour acquérir des moyens aériens au profit de l'armée afin qu'elle puisse lutter efficacement contre le terrorisme.


"Toutes les dispositions seront prises pour que l'armée soit équipée", a dit M. Kaboré qui a ajouté que l'une des missions du nouveau chef d'état-major des Armées sera faire le point du matériel militaire.
A titre d'exemple, il a annoncé l'acquisition de 150 véhicules tout terrain ainsi que la recherche de l'appui aérien.

"Nous sommes en train de travailler pour acquérir des hélicoptères pour équiper l'armée en tenant compte de tous les combats qui seront menés", a-t-il dit.

M. Kaboré a précisé que les retards accusés par les forces de sécurité sur les terrains d'attaque sont liés à aux manque de moyens. "Ce sont des réalités du terrain. C'est pour cela que l'appui aérien est nécessaire. Nous devons adopter nos moyens", a-t-il dit.

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité