Burkina : Roch Kaboré et Salifou Diallo, « des vieux compagnons de lutte aux tempéraments différents »

| 30.12.2016 à 00h00
Réagir
Lundi 15 janvier 2016 - Au terme de la visite du Président béninois, le Président Roch Marc Christian KABORE s’est confié à la presse sur le sens de cette visite. Il a aussi partagé sa vision en matière de lutte contre le terrorisme. Photo d'archives, utilisée à titre d'illustration
© DR / Autre Presse
Lundi 15 janvier 2016 - Au terme de la visite du Président béninois, le Président Roch Marc Christian KABORE s’est confié à la presse sur le sens de cette visite. Il a aussi partagé sa vision en matière de lutte contre le terrorisme. Photo d'archives, utilisée à titre d'illustration
Ouagadougou - Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a assuré jeudi, qu’il entretenait «des relations de camaraderie avec son vieux compagnon de lutte» et président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, même si leurs ‘’tempéraments’’ différaient.


Alors que de fortes rumeurs font régulièrement état de mésententes entre lui et son allié politique de longue date, Salifou Diallo, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a réagi jeudi soir sur la télévision publique.

Il a indiqué que le président de l’Assemblée nationale est «un vieux compagnon de lutte» avec qui, il entretient «des relations de camaraderie et de travail».

Toutefois, M. Kaboré a relevé qu’ils ont des «différences de tempéraments» qui n’enlèvent en rien, la qualité de leurs relations.

Roch Kaboré, Salifou Diallo et le ministre d’Etat Simon Compaoré ont quitté leur menthor Blaise Compaoré, dix mois avant l’insurrection populaire qui a mis fin à ses 27 ans de pouvoir.

Le président Kaboré a accédé à la magistrature suprême à l’issue des élections du 29 novembre 2015.

Agence d’Information du Burkina
ata/

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité