Bénin : Un plan d'action de coopération transfrontalière dans l'espace Bénin-Burkina Faso-Togo en gestation

| 07.03.2017 à 00h00
Réagir
Le vendredi 21 octobre 2011, une délégation du Comité national de suivi de la libre circulation des personnes et des biens, du droit de résidence et d’établissement dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a effectué une visite sur le site du Poste de contrôle juxtaposé (PCJ) de Cinkansé. La délégation était  conduite par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, Monsieur Eric Tiaré.
© Ministère
Le vendredi 21 octobre 2011, une délégation du Comité national de suivi de la libre circulation des personnes et des biens, du droit de résidence et d’établissement dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a effectué une visite sur le site du Poste de contrôle juxtaposé (PCJ) de Cinkansé. La délégation était conduite par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, Monsieur Eric Tiaré.
Un atelier d'élaboration du plan d'action et de fiches de projets de coopération transfrontalière dans l'espace frontalier Bénin-Burkina Faso-Togo se tient actuellement à Natitingou, ville située à environ 450 km au Nord-Ouest de Cotonou, la capitale économique béninoise, a rapporté samedi, l'Agence Bénin Presse.

Cet atelier s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme régionale d'appui à la coopération transfrontalière de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) adopté en décembre 2016 par la conférence des ministres.

Cette rencontre permettra aux différents acteurs, notamment les membres du bureau national de la CEDEAO et autres acteurs des zones frontalières de ces trois pays, de définir les enjeux et les défis de paix et de sécurité de développement et de l'intégration locale dans l'espace frontalier Bénin-Burkina Faso-Togo.

A travers les travaux de groupes et des plénières, les participants auront également pour tâche d'identifier les actions prioritaires, de formuler les fiches de projets d'initiatives locales transfrontalières et de relever les principaux acteurs porteurs des projets.

Le maire de la commune de Matéri, Sorikoua Sambiéni, président du cadre de concertation transfrontalier Bénin-Burkina Faso-Togo, a dit sa satisfaction pour la tenue de cette rencontre, qui à l'en croire permettra d'apporter des solutions à plusieurs problèmes sociocommunautaires longtemps restés dans les oubliettes dans les zones frontalières.

La secrétaire permanente de la commission nationale des frontières du Burkina Mme Joséphine Kouara Apiou et celui du Togo Lardja Douti ont quant à eux souhaité que les frontières ne fassent plus l'objet de conflit, mais qu'elles puissent renforcer les bases des relations entre les populations et favoriser le développement des Etats.

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité