Glencore se renforce dans le capital de Trevali en lui apportant deux de ses actifs en Namibie et au Burkina-Faso

| 16.03.2017 à 00h00
Réagir
Glencore se renforce dans le capital de Trevali en lui apportant deux de ses actifs en Namibie et au Burkina-Faso
© Roxgold
Glencore se renforce dans le capital de Trevali en lui apportant deux de ses actifs en Namibie et au Burkina-Faso
Glencore a annoncé mardi 14 mars 2017, avoir trouvé un accord pour la cession de ses 80% et 90% de participation respectivement dans les mines de Zinc de Rosh Pinah en Namibie et de Perkoa au Burkina-Faso. L'opération qui inclut aussi la possibilité de céder deux autres actifs en Namibie et au Canada a été évaluée à 400 millions $.

L'acquéreur de ces actifs est la société minière Trevali Mining Corporation qui est cotée sur le Toronto Stock Exchange au Canada. Elle espère au terme de la finalisation de cette opération, ajouter à son portefeuille actuel, des actifs lui permettant d'avoir une production de zinc de haute qualité et sur une longue période.

De son côté, Glencore se fera payer en cash 244 millions $. Un montant de 30 millions $ sera affecté directement par Trevali au règlement d'une de ses dettes existantes. Le reste de la facture sera reglé sous forme d'actions offertes dans le capital de Trevali, au groupe minier anglo-suisse.

Dans ce cas, Glencore qui contrôle déjà 5% du capital de Trevali verra sa participation passer à 25%. Cela lui permettra de continuer de tirer en partie avantage des actifs africains qu'elle est actuellement en train de céder, avec une prise de risque plus limitée.

La réaction des marchés à cette annonce a été mitigée. Glencore qui est cotée principalement sur le London Stock Exchange a reculé de seulement 0,9% au terme de la journée boursière du 14 mars. Par contre Trevali a perdu 6,8% à cette même date, sanctionné peut-être par des investissseurs craignant une dilution de leurs rendements.

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité