Des experts burkinabè en quête de solutions aux changements climatiques dans le secteur agricole

| 01.09.2016 à 00h00
Réagir
Des experts burkinabè en quête de solutions aux changements climatiques dans le secteur agricole
© DR / Autre Presse
Des experts burkinabè en quête de solutions aux changements climatiques dans le secteur agricole
Ouagadougou (Burkina) - Des spécialistes du domaine agricole au Burkina Faso ont entamé mardi à Ouagadougou un atelier d’échanges sur les solutions à adopter dans le domaine de l’agriculture face aux changements climatiques.


Durant deux jours, les participants ont échangé sur les recommandations issues des scénarios socio-économiques et la relance des activités de la plateforme nationale du Burkina Faso sur l’adaptation au changement climatique en agriculture et sécurité.

L’agriculture au Burkina Faso est confrontée à de nombreuses difficultés liées notamment à la dégradation de l’écosystème, à la sécheresse ou aux inondations.

Ainsi adapter cette agriculture aux aléas climatiques s’avère une nécessité pour le pays dont la population est majoritairement rurale (plus de 80% de la population) et compte essentiellement sur l’agriculture pluviale pour sa survie.

C’est dans cette optique que le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques a initié un atelier d’échanges sur les recommandations issues des scénarios socioéconomiques.

Il s’est s’agit au cours de cette rencontre, d’identifier les thématiques nouvelles dans le cadre de la formulation du Programme national du secteur rural (PNSR II).

L’atelier a aussi permis de partager les acquis et recommandations du processus des scénarios avec l’ensemble des acteurs nationaux clés du processus de formulation du PNSR II.

En outre il a été question de définir une feuille de route pour l’intégration effective des thématiques nouvelles et dynamiser la plateforme nationale sur l’adaptation au changement climatique en agriculture et sécurité.

L’atelier de Ouagadougou a connu la participation d’une cinquantaine de personnes dont des personnes ressources-prospectives, des agents de l’Institut national de l’environnement et de recherches agricoles (INERA), de même que la Confédération paysanne du Faso (CPF).

Le Programme national du secteur rural (PNSR II) intervient dans cinq régions, à savoir, l’Afrique de l’Est, l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique latine, l'Asie du Sud et l’Asie du Sud-est.

Les pays-pilotes couverts par le programme en Afrique de l’Ouest sont le Burkina Faso, le Ghana, le Mali, le Niger et le Sénégal.

ALK/od/APA

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité