Festival Ciné droit libre : Aïcha Macky remporte le grand prix Sergio Vieira de Mello

| 22.12.2016 à 00h00
Réagir
Festival Ciné droit libre : Aïcha Macky remporte le grand prix Sergio Vieira de Mello
© DR / Autre Presse
Festival Ciné droit libre : Aïcha Macky remporte le grand prix Sergio Vieira de Mello
L’Association Semfils a refermé les portes du Festival Ciné droit libre (CDL) le samedi 17 décembre 2016 à Ouagadougou. A l’occasion, elle a remis le grand prix Sergio Vieira de Mello de la 12e édition de l’événement, à la réalisatrice nigérienne, Aïcha Macky.


La réalisatrice nigérienne, Aïcha Macky est l’heureuse lauréate du grand prix Sergio Vieira de Mello de la 12e édition du Festival Ciné droit libre pour son film documentaire intitulé « L’arbre sans fruit » qui a séduit le jury. Absente à la proclamation des résultats, ce fut par un appel téléphonique qu’elle a appris sa victoire. En effet, elle s’en est tirée avec un trophée et un chèque d’un montant de 1 million de F CFA. Le récit du film projeté, le samedi 17 décembre 2016 à Ouagadougou, tisse ‘’habilement’’, l’expérience personnelle de la réalisatrice, avec le témoignage en situation de personnages, femmes célibataires, en couple, de médecins, de marabouts et de leaders religieux qui ont apporté chacun un éclairage différent sur la stérilité. Ce documentaire met à nu le statut de la femme dans la societé nigérienne et de manière universelle, pose les questions de la féminité et de la maternité.

C’est une fierté pour moi car le festival fait la promotion des droits humains et le prix qui m’a été décerné est important

Selon le comité d’organisation, l’une des innovations de cette édition 2016 du festival a été la journée écran noir de 13 minutes de silence devant le palais de la justice, à l’occasion de la commémoration de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, le 13 décembre 2016. Cette cérémonie de clôture a été marquée par la remise de nombreux prix à savoir, deux bourses d’études Norbert Zongo, une attestation et un chèque de 200 000 FCFA. Ces recompenses ont été gratifiées à l’étudiant Soungalo Soma en Master au département des Sciences juridiques et politiques (SJP) à l’Université Ouaga 2, , et à l’étudiante en année de licence, Raïcha Ouédrago au département des Arts et Communication à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph-Ki-Zerbo. Le prix spécial Osvald, d’une valeur de 300 000 FCFA a été decerné au réalisateur burkinabè, Abdoul Aziz Nikiéma, pour son film «Agrosbusines». Quant au prix du grand public, il est révenu au film « Hissène Habré une tragédie tchadienne » du tréalisateur tchadien, Haroun Mahamat-Saleh. Pour la représentante de la lauréate de la 12e édition du festival Ciné droit libre, Farida Nabourèma, elle s’est réjouie d’avoir réprésenter Aïcha Macky, absente pour des raisons familiales. A l’entendre, le film de la réalisatrice nigérienne a exprimé la souffrance de beaucoup de femmes sur le continent africain. Elle a mis à profit cette occasion pour saluer et remercier les membres du jury pour leur choix mérité. Quant à l’heureuse vainqueur, la réalisatrice Aïcha Macky, conformément à la règle du festival, c’est au bout du fil qu’elle a manifesté sa joie d’avoir été choisie. « C’est une fierté pour moi car le festival fait la promotion des droits humains et le prix qui m’ a été décerné est important », a-t-elle laissé entendre au bout du fil. Le coordonnateur du festival Ciné droit libre, Abdoulaye Diallo, s’est dit satisfait de cette édition qui, selon lui, a été abordée avec beaucoup d’appréhensions et qui a tenu toutes ses promesses.


Valentin KABORE
(Stagiaire)

Publicité Publicité

Commentaires

Publicité Publicité