Les femmes rassasiées sont plus sensibles au romantisme

| 17.08.2015 à 15h08
Réagir
Les femmes rassasiées sont plus sensibles au romantisme
© DR / Autre Presse
Les femmes rassasiées sont plus sensibles au romantisme
Une équipe américaine a observé les réponses du cerveau d’un groupe de jeunes femmes face aux signaux alimentaires. Le fait d'avoir le ventre plein ou vide change la donne.


On vous a peut-être dit que le chemin du cœur d’un homme passe par son estomac. Vous pourrez désormais répondre que ça ne concerne pas que les hommes. En effet, des chercheurs de l’université Drexel, aux Etats-Unis, sont parvenus à cette conclusion après avoir analysé la réponse du cerveau des femmes à des stimulations romantiques l’estomac plein ou l’estomac vide.

Dans la revue scientifique Appetite, ils expliquent avoir constaté que le cerveau des jeunes femmes est plus réactif face à des photos romantiques au niveau des zones cérébrales liées à la récompense après avoir mangé plutôt qu’en période de faim. Les scientifiques ont réalisé cette petite étude pilote en comparant les images des circuits du cerveau liés à la faim et ceux du système de récompense, révélant ainsi un neuro-circuit commun à la nourriture et au sexe chez les jeunes femmes.

Ils ont remarqué également une différence de réactions cérébrales chez les femmes à risque d’obésité et chez celles n’ayant jamais eu de problème de poids. Un passé marqué par les régimes semble influencer le circuit de la récompense, augmentant ainsi les réactions du cerveau devant des images romantiques après un repas. Mais la conclusion reste la même : les jeunes femmes sont plus réceptives au romantisme lorsqu’elles sont rassasiées.

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité