Améliorer son sommeil pour prévenir la maladie d’Alzheimer

| 05.06.2015 à 00h01
Réagir
Améliorer son sommeil pour prévenir la maladie d’Alzheimer
© DR / Autre Presse
Améliorer son sommeil pour prévenir la maladie d’Alzheimer
Des chercheurs américains ont déterminé un lien entre le manque de sommeil profond et l'accumulation de protéines dans le cerveau observée chez les personnes souffrant d'Alzheimer.


Un bon sommeil est essentiel pour fixer les souvenirs dans la mémoire. Mais quand les années passent, les nuits sont de plus en plus courtes et le sommeil de plus en plus léger. Pour cette raison, les chercheurs de l'université de Californie, aux Etats-Unis, ont analysé le lien entre le manque de sommeil profond et l'accumulation des protéines dans le cerveau.

Ces plaques de protéines bêta-amyloïdes ont été observées chez les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer et également chez les personnes atteintes de troubles du sommeil. Bien dormir permet d'éliminer les protéines toxiques. Dans une étude publiée par la revue Nature Neuroscience, les chercheurs expliquent avoir analysé le cerveau et le sommeil de 26 volontaires en bonne santé âgés de 65 à 81 ans.

Déterminer la cause

Ils ont étudié la façon dont l'accumulation de protéines dans le lobe frontal médian altère le sommeil profond, indispensable pour fixer les souvenirs dans la mémoire. Les participants à l'étude qui ont présenté la plus grande quantité de protéines toxiques dans leur cerveau étaient ceux qui avaient un sommeil de mauvaise qualité. Le lendemain matin, au test de mémoire, ils avaient plus de mal que les autres à rendre des informations mémorisées la veille.

La prochaine étape pour les chercheurs consiste à déterminer si ce sont les protéines qui causent un mauvais sommeil ou l'inverse, mais ces résultats indiquent clairement que mieux dormir pourrait aider à prévenir la maladie.

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité