Afrimarket lève 10 millions € pour déployer sa plateforme e-commerce dans 6 nouveaux pays africains

| 06.09.2016 à 00h00
Réagir
Afrimarket lève 10 millions € pour déployer sa plateforme e-commerce dans 6 nouveaux pays africains
© DR / Autre Presse
Afrimarket lève 10 millions € pour déployer sa plateforme e-commerce dans 6 nouveaux pays africains
La start-up française Afrimarket a levé 10 millions d’euros en vue de déployer sa plateforme e-commerce dans six nouveaux pays africains, a rapporté le quotidien français Les Echos le 5 septembre.


«La levée de fonds va d'abord nous permettre de développer notre plate-forme e-commerce», a déclaré Rania Belkahia, cofondatrice d'Afrimarket. Cette plateforme e-commerce, qui a été lancée il y a près d'un an en Côte d'Ivoire, sera d’abord déployée dans les quatre autres pays où Afrimarket opère déjà dans le domaine du transfert de fonds des migrants (le Sénégal dès octobre, puis le Cameroun, le Bénin et le Togo), puis en 2017 au Mali et au Burkina Faso. «Nous voulons devenir l'acteur de référence de l'e-commerce de l'Afrique de l'Ouest francophone», a indiqué Me Belkahia.

Dans le cadre de cette nouvelle levée de fonds, qui porte à 13 millions le total des fonds réunis depuis sa création, Afrimarket fait entrer à son capital plusieurs nouveaux investisseurs. Il s’agit notamment du fonds d'investissement britannique Global Innovation Fund et de Proparco, la filiale de l'Agence française de développement dédiée au secteur privé.

Plusieurs investisseurs individuels ont aussi participé à la levée, comme le cofondateur de PriceMinister, Olivier Mathiot, qui entre au conseil d'administration.

Les précédents investisseurs, comme Orange, Xavier Niel (Free) ou Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee) ont complété le tour de table. «C'était une volonté : nous disposons désormais d'un actionnariat diversifié, avec des acteurs internationaux, des industriels, des entrepreneurs d'expérience, dans l'e-commerce ou les télécoms», se félicite Rania Belkahia.

Bien qu’elle soit opérationnelle dans un seul pays, la plateforme e-commerce d’Afrimarket représente déjà 30 % du chiffre d'affaires de la start-up.

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité