2e édition de la Coupe du Faso dames : Madame Sika Kaboré satisfaite du niveau de la compétition

| 06.08.2016 à 00h02
Réagir
2e édition de la Coupe du Faso dames : Madame Sika Kaboré satisfaite du niveau de la compétition
© DR / Autre Presse
2e édition de la Coupe du Faso dames : Madame Sika Kaboré satisfaite du niveau de la compétition
La finale de la 2e édition de la Coupe du Faso dames s’est disputée le jeudi 04 août 2016 au Stade Dr Issoufou Joseph CONOMBO (ex-Stade municipal) sous le haut patronage de la Première Dame, Madame Sika KABORE. Elle a opposé l’équipe des Princesses du Kadiogo à celle des Etincelles.


A l’issue du temps règlementaire, les deux formations étaient à égalité, un but partout. Elles ont alors été départagées par l’épreuve de tirs au but qui a vu la victoire de l’équipe des Princesses du Kadiogo vêtues de maillot vert-blanc sur les Etincelles en maillot rouge-blanc par 5 tirs contre 3.

L’équipe gagnante remporte le trophée plus une somme d’un million et demi (1 500 000 F CFA). La deuxième équipe (les Etincelles) repart avec un million (1 000 000 F CFA) et la troisième (les Lionnes) empoche la somme de sept cent cinquante mille (750 000 F CFA).

A l’issue du match, Madame Sika KABORE a livré ses sentiments sur la compétition. « J’étais très heureuse de parrainer cette édition de la Coupe du Faso dames qui a opposé les Princesses aux Etincelles. Nous avons eu droit à un match très bon avec de très belles actions. Je voudrais féliciter toutes les équipes qui ont participé à cette deuxième édition. Bien entendu il fallait un vainqueur, ce sont les Princesses qui l’ont remporté et je voudrais les féliciter vivement », a-t-elle déclaré.

Répondant à une question relative à l’écart entre le 1er prix de la coupe féminine (1 500 000 F CFA) et celui de la coupe masculine (10 000 000 F CFA), la Première Dame rassure : « les hommes sont à leur 30e édition et nous ne sommes qu’à la 2e. Nous sommes encore à nos débuts, il y a du chemin à faire et je pense que très rapidement nous allons rattraper ce niveau de récompense ».

En vue de renforcer le niveau d’entraînement des équipes féminines, la Première Dame envisage de leur trouver d’autres types de tournoi. « Après ce que nous avons vu aujourd’hui, j’espère qu’avec le ministère de la Femme, on va essayer d’organiser d’autres tournois, pourquoi pas la coupe du 8 mars (Journée internationale de la Femme) de façon à ce que les femmes soient les mieux entraînées possible et qu’on puisse aller également vers des compétitions internationales », a promis Madame Sika KABORE.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité