Gendarmerie nationale 2014 : Des chiffres et des défis à relever

Bâyiri.com

French Arabic Chinese (Simplified) English Spanish Swahili

Mis à jour Jeu. 24 juillet 2014

Page précédente Société Sécurité Gendarmerie nationale 2014 : Des chiffres et des défis à relever

Gendarmerie nationale 2014 : Des chiffres et des défis à relever

  AUTRE PRESSE
Mots clés:
Bâyiri.com | samedi, 08 février 2014 14:11  | Dernière modification le samedi, 08 février 2014 15:17
    Lu 548 fois
Gendarmerie nationale 2014 : Des chiffres et des défis à relever Gendarmerie nationale 2014 : Des chiffres et des défis à relever

La gendarmerie nationale du Burkina a sacrifié à la tradition ce vendredi 7 février en présentant ses vœux de nouvel an à son chef d'état-major. Mais plus que de simples vœux, cette cérémonie a été une occasion pour faire le bilan de l'année écoulée. Pour la première fois, la presse a été conviée à ce rendez-vous.

 

« L'année 2013 a été un corollaire de joies et de peines, mais surtout d'intenses activités » pour la gendarmerie nationale selon le chef d'état-major adjoint de l'institution, le colonel Serge Alain Ouédraogo. Les activités les plus marquantes ont été l'exécution des lois et des règles et le maintien de l'ordre et de la police administrative. En plus de cela, la gendarmerie a participé aux opérations de soutien à la paix en Afrique et en Haïti. Dans le domaine des ressources humaines, les faits les plus notables sont la nomination au grade de général de brigade du Colonel-Major Djibril Bassolet, ministre d'état chargé des affaires étrangères et de la coopération régionale. Il est ainsi le premier général de la gendarmerie nationale ; et la révision à la hausse de l'effectif du recrutement des élèves Sous-officiers de gendarmerie qui passe de 500 à 750.

Des doléances pour 2014

Dans le souci de mieux faire son travail en cette nouvelle année, le personnel de la gendarmerie, à travers le chef d'état-major adjoint a soumis certaines de ses préoccupations à son chef d'état-major. Ces doléances concernent la nécessité d'organiser le concours de la gendarmerie à la même période que les autres concours de la fonction publique « pour éviter de recruter parmi ses rescapés ». Toute chose qui pourrait jouer sur le niveau général des candidats. L'un des soucis a trait à la nécessité de décentraliser la gestion au niveau des chefs lieux de région pour faciliter l'accès aux avances sur solde par les gendarmes au moment des mutations. Les préoccupations concernent enfin la nécessité de nommer un gendarme comme point focal auprès du bureau des opérations de maintien de la paix du ministère de l'administration territoriale et de la sécurité « pour plus de transparence dans le déploiement des gendarmes ».

Des défis à relever

Toutes ces préoccupations ont été bien notées par le chef d'état-major de la gendarmerie, le Colonel Tuandaba Coulibaly qui s'est engagé « à y apporter qui conviennent le plus tôt possible ». Pour cette nouvelle année, les défis de la gendarmerie nationale vont de la consolidation son dispositif du renseignement à l'échelon territorial à la construction de l'école nationale des sous-officiers de Gendarmerie sur le nouveau site à Bobo-Dioulasso en passant par la poursuite de la lutte contre le grand banditisme et le terrorisme.

Les chiffres de la Gendarmerie nationale en 2013

 6.812 patrouilles effectuées le long des frontières
 4.028 patrouilles de sécurisations effectuées en tant de jour et de nuit sur les principaux axes routiers du pays
 48.982 procès-verbaux dressés pour des crimes, délits et contraventions
 4.138 personnes arrêtées et déférées devant les tribunaux
 24.536 plaintes enregistrées par les brigades de gendarmerie
 35.699 dossiers traités par les 161 brigades de gendarmerie sur tout le territoire national
 12.937 crimes et délits élucidés
 1.332 accidents constatés avec 335 morts et 2082 blessés, 63 victimes de mutilations génitales enregistrées pour 47 arrestations
 831 ,40 kilogramme (kg) de cannabis ou chanvre indien saisi
 314. 849. 000 F CFA au titre des amendes forfaitaires.

Fidwendé SAWADOGO

Avec ZoodoMail

Consulté 548 fois

Réagissez à cet article en respectant les Termes & Conditions.




A lire aussi

24 Juil, 07h51 BÂYIRI.COM

11 conseils pour vous débarrassez ou évitez l’hémorroïde

« Attention ! Les femmes enceintes ont une grande prédisposition aux hémorroïdes » Pour un grand nombre de personnes, les hémorroïdes sont une grande…
23 Juil, 15h43 AUTRE PRESSE

Devant le tribunal / Ouagadougou : il volait dans les ministères et les institutions

Madi O. dit Sodagbiga, né en 1992 et résidant à la zone I de Ouagadougou, a comparu devant le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou le mardi 22…
01 Juil, 06h03 SIDWAYA

Logements sociaux : une aubaine pour les banques

Ces dernières années, la politique gouvernementale est de mettre à la disposition des populations, des logements à moindre coût. Depuis un certain…
24 Juil, 05h01 L'EXPRESS DU FASO

Tribune de la femme : « Ma copine », les femmes burkinabè cherchent et trouvent !

Les Burkinabé ont du «génie»; les femmes encore plus, notamment dans le domaine de l'artisanat et de la récupération. De vraies créations avec…
23 Juil, 05h02 SIDWAYA

1 126 agents «TIC» au service de la nation burkinabè

Les promotions 2011-2014 et 2012-2014 de l'Ecole nationale de police (ENP) ont effectué leur sortie le mardi 22 juillet 2014 sur le site de ladite…
24 Juil, 05h00 SIDWAYA

Accusé d’adultère, il est chassé du village avec ses 14 enfants

Kantiguia été mis au parfum d'une situation peu enviable dans un village de la commune rurale de Laye, province du Kourwéogo.
26 Jui, 06h13 SIDWAYA

Ouagadougou : Affiches et écriteaux: Ces fautes qui finissent par dérouter

C'est la période des examens et concoursau Burkina Faso. En consultant le bêtisier à l'issue des différentes épreuves, on se demande bien s'il faut…
24 Juil, 10h50 BÂYIRI.COM

Laylat Al-Qadr et ses mérites

Allâh dit : « Sûrement Nous l'avons révélé [le Coran] au cours de la Nuit d'Al-Qadr, et qu'est ce qui te fera comprendre ce qu'est la Nuit d'Al-Qadr…
19 Juil, 14h02 AIB

L’ex-secrétaire général de l’USTB inhumé dans sa résidence à Sapouy

Le syndicaliste Mamadou Nama appelé affectueusement « Ladji No-béedo» décédé le jeudi 17 juillet 2014 à Ouagadougou, à l'âge de 67 ans, a été inhumé…
Nous suivre

facebook google twitter youtube linkedin skype google 

Newsletter
S'abonner gratuitement à tous les dossiers.
captcha
Emportez Bâyiri.com avec vous !

Bâyiri.com sur Mobile