Colloque sur les « Mouvements sociaux et gouvernance en Afrique », lundi à Ouagadougou

| 14.11.2016 à 00h01
Réagir
Colloque sur les « Mouvements sociaux et gouvernance en Afrique », lundi à Ouagadougou
© DR / Autre Presse
Colloque sur les « Mouvements sociaux et gouvernance en Afrique », lundi à Ouagadougou
Ouagadougou - La capitale burkinabè, Ouagadougou, abrite à partir de lundi, le premier colloque international sur le thème: «Mouvements sociaux et gouvernance en Afrique», a-t-on appris dimanche, auprès des organisateurs.


L’initiative de cette rencontre qui se déroulera jusqu’au mercredi, est de l’Ecole doctorale des Lettres, Sciences humaines et Communication de l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo.

Selon le comité d’organisation qui a rencontré la presse, en prélude à l’évènement, il s’agit d’un rendez-vous scientifique visant à offrir «un plateau de réflexions qui vont être utiles aux acteurs de la vie politique et publique et à encourager les jeunes chercheurs et les doctorants».

Et de préciser que ce cadre se propose de comprendre comment naissent ces mouvements sociaux, comment ils se développent, leur contenu social, culturel et politique, leurs formes de représentations littéraires et artistiques.

De l’avis du président du comité d’organisation, Gabin Korbéogo, les réflexions viseront à établir une typologie de ces mouvements et voir s’il existe des permanences, des ruptures ou des spécificités à l’échelle locale, nationale ou régionale.

«Les participants réfléchiront également sur les figures identitaires de ces mouvements sociaux et verront comment les tensions créées par ceux-ci sont gouvernées et les réponses aux aspirations des acteurs de ces remous sociaux et leurs portées», a-t-il expliqué.

En plus du Burkina Faso, les participants viendront du Bénin, Togo, Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, Mali, Niger, de la Belgique, de la France et de l’Allemagne.

Aux dires des organisateurs, les communications et autres actes importants du colloque vont être, après un travail scientifique, consignés dans un ouvrage qui sera publié.

Les travaux sont ouverts aux étudiants, activistes, leaders des organisations de la société civile, dirigeants des partis politiques, gouvernants et toutes personnes désirant comprendre les mouvements sociaux et la gouvernance en Afrique.

ALK/of/APA

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité