L’Azerbaïdjan veut investir dans le domaine électrique au Burkina

| 14.11.2016 à 09h02
Réagir
L’Azerbaïdjan veut investir dans le domaine électrique au Burkina
© DR / Autre Presse
L’Azerbaïdjan veut investir dans le domaine électrique au Burkina
Le Président du Faso S.E.M. Roch Marc Christian KABORE a reçu en audience dans la soirée du 13 novembre 2016 à Ouagadougou, le ministre de l’Industrie et de l’Energie de l’Azerbaïdjan, le Dr Natig ALIYEV à la tête d’une forte délégation.

A sa sortie d’audience, Monsieur ALIYEV a indiqué avoir échangé avec le Président du Faso, sur des sujets d’intérêt commun, sur le développement économique et social du Burkina, notamment le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) que le Président du Faso compte mettre en œuvre bientôt.

« Nous, Azerbaïdjanais, nous avons suivi un chemin tortueux et aujourd’hui, nous avons atteint un niveau de développement économique satisfaisant connu de par le monde. Aujourd’hui, nous avons réussi à élever le niveau de vie de notre population en si peu de temps. Nous avons transformé le niveau de vie à un niveau de standard international. J’ai échangé de tout cela avec le Président du Faso. Je lui ai dit que cela a été possible grâce à une politique de bonne gouvernance et à la persévérance dans le travail et à cause également des investisseurs étrangers et leurs capitaux pour permettre le développement de plusieurs sphères de l’économie nationale. Nous avons aussi échangé sur un partenariat gagnant-gagnant entre nos deux pays », a déclaré le Dr ALIYEV
Au sujet de ce partenariat, le ministre azerbaïdjanais a confié avoir parlé d’énergie avec le chef de l’Etat. « Nous avons tous convenu que l’énergie électrique est la clé de voûte du développement. Aujourd’hui, sans énergie, aucun développement économique et social n’est possible. C’est pour cela que nous avons proposé nos services car nous avons une grande expérience en la matière. Nous allons le faire grâce aux investissements des sociétés burkinabè et azerbaïdjanaises. Ces sociétés sont étatiques et l’Etat les soutient fermement. Il y a de nombreux projets que nous voulons proposer au Président du Faso, dont la mise en œuvre permettra de créer les conditions de développement des différentes régions du Burkina et pour permettre l’arrivée de ressources nouvelles, surtout les produits pétroliers. C’est la première journée de ma visite et je suis satisfait des rencontres avec le Président du Faso, le Président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères. Je voudrais les remercier ainsi que le peuple burkinabè pour l’honneur, le respect et l’hospitalité qui nous a été réservé », a affirmé Monsieur Natig ALIYEV.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité