Exploitation minière au Burkina : Teranga Gold acquiert Gryphon minerals à Banfora

| 26.09.2016 à 00h02
Réagir
Exploitation minière au Burkina : Teranga Gold acquiert Gryphon minerals à Banfora
© DR / Autre Presse
Exploitation minière au Burkina : Teranga Gold acquiert Gryphon minerals à Banfora
Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Alfa Omar Dissa, a au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 24 septembre 2016, annoncé l’acquisition de Gryphon minerals par la société canadienne Teranga Gold.


Le projet d’exploitation de Gryphon minerals à Banfora deviendra désormais une propriété de Teranga Gold, une société canadienne en activité dans une mine au Sénégal. Le plan d’arrangement a été approuvé par la grande majorité des actionnaires de Gryphon minerals lors d’une assemblée générale et la finalisation de l’acquisition devrait intervenir en octobre prochain. Les travaux de construction de la mine pourront débuter en 2017 et le premier lingot d’or est attendu pour 2019. L’information a été donnée aux journalistes, le samedi 24 septembre 2016 à Ouagadougou par le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Alfa Omar Dissa et les responsables des deux sociétés minières.

Le directeur général de Gryphon minerals, Philippe Aupy a justifié cette transaction par le fait que sa société n’a pas pu mobiliser les fonds nécessaires pour le démarrage du projet. « Face à la chute du cours de l’or, nous n’avons pas trouvé le financement. C’est pourquoi, nous avons fait appel à un partenaire qui a déjà une mine en exploitation du même type dans la sous-région et qui dispoes de ressources pour commencer le projet », a-t-il indiqué. Pour lui, le modèle appliqué par Teranga Gold au Sénégal est très développé et reconnu mondialement pour ses responsabilités sociales. « C’est un projet de plus 130 milliards de FCFA (250 millions de dollars), qui viendra changer la face économique de la région des Cascades » a-t-il rassuré.

Banfora global minerals officialisé

Banfora global minerals est le nom du projet de Gryphon minerals. Il est attendu une production de 125 000 à 150 000 onces d’or au cours des premières années. La durée de vie de la mine est estimée entre 10 et 15 ans. Il doit générer 750 à 1000 nouveaux emplois.

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Alfa Omar Dissa, a estimé que le choix de Teranga Gold pour acquérir le projet est dû à son expertise technique et à ses ressources financières qui pourront être profitables à la population de la région des Cascades et au gouvernement.

« Les travaux de construction du projet, autorisé en 2014 par le gouvernement, devraient prendre fin en août dernier. Mais jusqu’à nos jours, aucune pierre n’a été déposée sur le site », a-t-il déploré.
Et de se réjouir de cette acquisition car, Banfora global minerals a des similitudes avec la mine de Teranga Gold au Sénégal. « Depuis 2010, cette entreprise a investi près d’un milliard de dollars au Sénégal en termes de responsabilité sociétale », a-t-il précisé.

La question des conflits entre les populations riveraines et les sociétés minières a été évoquée.

Le ministre a estimé que ce problème connaîtra un début de solution avec l’application du Fonds de développement local (FDL) contenu dans le nouveau code minier et qui veut que 1% du chiffre d’affaires annuel des entreprises soit prélevé pour alimenter ce fonds. « 50% de cette somme sera consacrée au développement du pays et le reste sera versé directement aux communes riveraines.
Un comité de gestion composé de la commune, de la société minière et des organisations de la société civile sera mis en place », a-t-il conclu.

- Adama SEDGO

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité