Ambassade du Burkina en Côte d'Ivoire : Le Premier ministre ivoirien signe le livre de condoléances

| 19.01.2016 à 00h00
Réagir
Daniel Kablan Duncan - Premier ministre ivoirien
© DR / Autre Presse
Daniel Kablan Duncan - Premier ministre ivoirien
Suite aux attaques terroristes perpétrées contre le Burkina Faso, le 15 janvier 2016, et qui ont fait 29 morts et de nombreux blessés, le Premier ministre ivoirien, SEM. Daniel Kablan DUCAN, à la tête d'une forte délégation ministérielle, a signé, ce lundi 18 janvier 2016, peu avant 13 heures, le livre de condoléances au gouvernement et au peuple burkinabè, dans l'enceinte de l'Ambassade, Représentation permanente du Burkina Faso en Côte d’Ivoire.


Dans ce registre de condoléances, le Chef du Gouvernement ivoirien a écrit : "En ces circonstances particulièrement douloureuses, nous voudrions au nom du Président de la République et du Gouvernement, adresser nos très sincères condoléances et notre compassion à la République sœur du Burkina Faso. Nos pensées les plus émues vont vers les familles des victimes ainsi qu'aux nombreux blessés à qui nous souhaitons un prompt rétablissement." Le Chef du gouvernement ivoirien a condamné ces actes terroristes, et il assure le gouvernement burkinabè de son engagement total "à lutter, de concert avec les pays membres de la CEDEAO et avec la communauté internationale, contre le terrorisme sous toutes ses formes."

Le Premier ministre ivoirien était accompagné des Ministres, Bruno KONE de l'Economie numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement, Gaoussou TOURE des Transports, Jean-Claude BROU de l'Industrie et des Mines et Roger KACOU du Tourisme.

Auparavant, tout le personnel de la Représentation diplomatique du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, réuni autour du Chargé d'affaires par intérim, SEM. Jean Kléna OUATTARA, a observé une minute de silence à la mémoire des victimes. "C'est un signe de compassion avec les familles endeuillées et aussi un signe de solidarité avec le peuple burkinabè dont nous faisons partie intégrante", a indiqué M. OUATTARA. Le Chargé d'affaires a, par ailleurs, informé le personnel et la communauté burkinabè de l'organisation prochaine de mess de requiem et de douas à la mémoire des victimes.

Le samedi 16 janvier 2016, dans un message télégramme au Président du Faso, SEM. Roch Marc Christian KABORÉ, le Président ivoirien, SEM. Alassane OUATTARA a condamné ces attaques qu'il a qualifié de "barbares et inhumaines". Le Président ivoirien écrit : "le peuple et le gouvernement ivoirien s'associent à moi, pour condamner énergiquement ces actes barbares et injustifiés, qui portent gravement atteinte à la dignité humaine, et pour témoigner notre solidarité au peuple frère du Burkina Faso. En ces instants tragiques, je voudrais exprimer à votre Excellence, au peuple burkinabè meurtri ainsi qu'aux familles des victimes, mes sincères condoléances, et vous prier de transmettre mes voeux de réconfort et de prompt rétablissement aux blessés."

Issouf ZABSONRÉ
Attaché de presse
Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité