« Je ne chanterai pas Sankara » (Alpha Blondy)

| 30.09.2016 à 00h01
Réagir
« Je ne chanterai pas Sankara » (Alpha Blondy)
© DR / Autre Presse
« Je ne chanterai pas Sankara » (Alpha Blondy)
Ouagadougou – Le Reggaeman ivoirien Alpha Blondy a déclaré jeudi à Ouagadougou au cours d’un point de presse qu’il ne chantera pas sa chanson «Thomas Sankara», dédié au défunt président, leader de la révolution burkinabè, a-t-on constaté sur place dans la capitale burkinabè.


«Je ne chanterai pas Sankara pour remuer le couteau dans la plaie», a déclaré la star du Reggae ivoirien, Alpha Blondy devant la presse, avant d’insister «qu’il faut avancer pour qu’il n’y ait plus d’autres Sankara, pour qu’il n’y ait plus d’autres Norbert Zongo, pour qu’il ait plus d’autres Blaise Compaoré en prison à ciel ouvert».

Alpha Blondy a demandé aux Burkinabè d’être «unisderrière le président (Roch Kaboré: ndlr) car si les présidents savent que vous les aimez, c’est en ce moment qu’ils peuvent défendre vos intérêts».

Pour Jager,la politique mondiale est pourrie: «ne comptons donc pas sur nos petites démocraties naissantes. Il ne faut pas demander à un enfant qui fait 4 pattes de courir comme Usain Bolt. Arrêtons ces comparaisons bêtes car l’Afrique a son rythme».

C’est dans climat bien ambiant que le Reggaeman ivoirien s’est entretenu avec les journalistes dans un grand hôtel de la capitale burkinabè. Alpha Blondy se produira demain à Ouagadougou vendredi 30 septembre au stade Issoufou Joseph Conombo à 19h avant de continuer à Bobo-Dioulasso le 2 octobre pour une nouvelle prestation.

AS/

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité