Rentrée littéraire : hommage rendu à Joseph Ki-Zerbo et Nazi Boni

| 14.11.2016 à 00h00
Réagir
Rentrée littéraire : hommage rendu à Joseph Ki-Zerbo et Nazi Boni
© DR / Autre Presse
Rentrée littéraire : hommage rendu à Joseph Ki-Zerbo et Nazi Boni
La Société des auteurs des gens de l’écrit et des savoirs «SAGES» a éfectué sa 5e rentrée littéraire sous le thème «Ecriture et éveil des consciences», suivie de la dédicace de Kroh, le dernier opus du journaliste écrivain Yacouba Traoré, le samedi 12 novembre 2016, à Ouagadougou.


La 5e rentrée des littéraires du Faso effectuée par la Société des auteurs des gens de l’écrit et des savoir «SAGES», a rendu un hommage à Nazi Boni et Joseph Ki-Zerbo, deux écrivains burkinabé précurseurs de l’éveil des consciences, le samedi 12 novembre 2016 à Ouagadougou. En portant le thème de cette 5e entrée des littéraires du Faso sur « l’éveil des consciences », la SAGES attend montrer le rôle social et historique que joue l’écrivain, l’homme de plume dans l’éveil des consciences.

C’est au cours de ce cérémonial que l’œuvre de l’écrivain Burkinabé, Nazi Boni, intitulé «Crépuscule des temps anciens» a été mise en œuvre. Pour le président de la SAGES, le Docteur Dramane Konaté, la rentrée des littéraires du Faso a été l’occasion de définir le rôle de l’écrivain, de l’homme de culture et des savoirs dans la transmission des idées. A entendre le docteur Konaté, cette rentrée, qui a regroupé ces hommes de culture et des saviors, montre l’apport réel de l’intellectuel.

L’écrivain a une bonne gouvernance au Burkina Faso. Nazi Boni et Joseph Ki-Zerbo sont deux précurseurs en matière de pensées qui ont donné la fibre patriotique et africaine à la jeunesse africaine», a-t-il dit.

Selon lui, ces deux personnages ont construit leur œuvre pour l’éveil des consciences . Pour faire connaître la destination du Burkina Faso à travers cette fête du livre, une série d’œuvres ont été dédicacées.

Valentin KABORE
(Stagiaire

Commentaires

À lire aussi

En Continu

Publicité

La Newsletter

S'abonner gratuitement !
captcha 
Publicité
Publicité